Les olives et la santé

Les olives et la santé. Aujourd’hui s’il est un fait non contestable c’est bien celui du bénéfice apporté par la consommation d’huile d’olive.

Voilà plus de cinquante ans que des recherches sont menées pour comprendre les biens faits sur l’organisme et la relation entre les olives et la santé. Ces études ont pour but de comprendre et de démontrer l’avantage à utiliser comme matière grasse l’huile d’olive.

Un exemple peut-être celui entre cholestérol et huile d’olive,  il y a d’abord le constat fait sur des populations qui consomment de l’huile d’olive en abondance et ensuite le  choix des matières grasses lors de l’augmentation du cholestérol.

Le régime méditerranéen, appelé aussi diète méditerranéenne ou encore régime crétois,  n’a plus à faire ses preuves. En effet le régime méditerranéen, qui n’est pas un régime pour faire maigrir, mais plutôt un régime santé ou mieux encore encore une éducation alimentaire. Des études comparant  les taux de mortalité coronarienne ainsi que les habitudes alimentaires de plusieurs pays occidentaux ont démontrées que le taux de mortalité dû à des causes cardio-vasculaires est largement inférieur sur la population crétoise que les autres pays… Si l’huile d’olive n’est pas dans ce cas la seule base dans le ce régime elle en reste néanmoins un des aliments principal, ici encore la relation entre les olives et la santé est clairement établie.

Pour faire diminuer le mauvais cholestérol, il est conseillé de diminuer la consommation de certaines matières grasses dites « saturés » qui provoquent la hausse du « mauvais cholestérol » tels, charcuteries, viandes dites grasses, beurre, fromages, pâtisseries etc.

Remplacer ces matières par des graisses insaturées fera participer à la baisse du mauvais cholestérol. La relation des bienfaits entre cholestérol et huile d’olive est ici aussi établie.

La santé et les olives sont liés, les études dont nous parlions portent sur de nombreux domaines de la médecine, la relation, les bénéfices ont été étudiés sur la tension artérielle, le diabète, la dépression, les fonctions cognitives, l’appareil digestif, l’obésité, la calcification et minéralisation osseuse, nombreuses autres encore mais bien entendu aussi l’espérance de vie.

 

Outres les minéraux et polyphénols contenus dans l’huile d’olive, les vitamines A, D, K et E, stimulent le système immunitaire en réponse aux attaques virales et bactériologiques.

Si vous utilisez l’huile d’olive, préférez là aux autres matières grasses, ne bannissez pas ces dernières mais basculez tout doucement. Augmentez votre consommation ! Apprenez à mieux la connaître, à la différencier. Si vous n’utilisez pas encore l’huile d’olive et qu’il ne s’agit pas d’une contrindication médicale, mettez-y vous vite, très vite !

L’huile d’olive peut-être utilisée pour la cuisson et la friture, en effet elle résiste bien aux hautes températures de cuisson, elle est utilisée en assaisonnements de salades, elle enrichi les plats de pâtes ou de riz de la cuisine méditerranéenne, les plats préparés, les  desserts etc.

D’ici peu je vous apprendrai comment choisir son huile d’olive, mais pour ceux qui seraient pressés d’entamer cet art sur les olives et la santé, je vous recommande de choisir une huile d’olive extra vierge, ….de Sicile bien entendu !

A presto,
Lorenzo

 

L’HUILE D’OLIVE EXTRA VIERGE DE SICILE, CLIQUEZ ICI

 

 

 

 

 

 

Une réponse à Les olives et la santé

  • Laure dit :

    Au départ j’utilisais l’huile d’olive exclusivement comme condiment, mais depuis quelques années je l’utilise aussi pour cuisiner, c’est quasiment devenu l’unique matière grasse dans ma cuisine.
    Merci Lorenzo pour cet article
    Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *