Vins de Sicile

  Probablement l’un des plus anciens vignobles du monde ! 

L’histoire

Depuis l’Antiquité, la Sicile était connue pour la qualité de ses vins. Les vins siciliens ont toujours joui d’une excellente réputation.

L’île a conservé, souvent étroitement imbriqués, de somptueux vestiges de ses occupants successifs : phéniciens, grecs, romains, arabes, normands…

  •  Les Phéniciens furent les premiers à introduire la vigne,
  • Par la suite, les Grecs (VIIIe  siècle av. J.-C.), trouveront un terrain fertile en Sicile pour la culture de la vigne et du vin et en cinq cent ans de cohabitation harmonieuse qu’ils passèrent sur l’île, ils transformeront les habitudes des Siciliens, ces derniers devinrent de véritables experts dans la culture de la vigne
  • Durant la période Romaine. Durant les siècles suivants l’église soutena la viticulture.
  • Après l’avènement du christianisme l’Église continua à soutenir la viticulture.
  • Avec les invasions barbares (Ve siècle ap. J.-C.), la production connut une pause
  • Belisario le Byzantin en 535 ap. J.-C. permit aux Siciliens de se consacrer à l’agriculture, même si cela ne dura pas.
  • Les envahisseurs musulmans (827-878)  éliminèrent la production de vin sans pour autant l’interdire.
  • La viticulture repartit à l’arrivée des Normands mais pour des raisons de taxes excessives, Carlo d’Angìo incita en 1266 le peuple à ne plus implanter de vignes.
  • Avec les Aragonais puis les Espagnols, l’agriculture et la culture de la vigne se développèrent de manière importante.
  • Fin du 18e siècle et grâce à l’Anglais Woodhouse, la production de vin sicilien a connu un véritable essor, grâce à la commercialisation à grande échelle des vins de Marsala.
  • 1880, une terrible épidémie de phylloxéra réduisit la cultivation de près de la moitié.
  • Les premiers vrais fruits ne poussèrent qu’aux environs de 1920, avec la réalisation de porte-greffes « siciliens »

 

Depuis 1970, l’amélioration des techniques de culture avec l’utilisation de techniques mécanisées et une activité intelligente, la présence de grande maison du nord et investisseurs privés font que nous assistons à ce que nous pouvons appelé le miracle sicilien

 Les cépages de Sicile jouissent d’une situation géographique et d’un climat exceptionnels. 

 

Géographie

Avec une superficie de près de 26000 km² (27500 Km² avec ses îles satellites)  la Sicile est la plus grande île de la Méditerranée.

Neuf provinces composent la Sicile, par ordre et en italien ; Agrigento, Caltanissetta, Catania, Enna, Messina, Palermo, Ragusa, Syracusa et Trapani.

Autour de la Sicile l’on trouve les Iles école, Egadi, Pantelleria et Lampedusa.

Climat

La Sicile jouit d’un climat chaud la journée et frais la nuit toutefois la variété des paysages de la Sicile ne permet pas d’attribuer un climat homogène à l’ensemble de l’île.

Le climat sicilien est doux l’hiver, et chaud l’été. Cela permet à une végétation typiquement méditerranéenne de se développer.

C’est un climat méditerranéen avec des tonalités africaines. Le Sirocco est un vent très chaud tropical et sec de plus de 40°C.

 

Production de vin

La Sicile a plus de vignobles que n’importe quelle autre région d’Italie.

Près de 70 % du raisin est blanc et avec environ 180.000 hectares plantés, la Sicile produit 8 millions d’hectolitres de vin dont 400000 hl proviennent des 20 000 hectares composés par les 9 DOC. Pour comparaison la Sicile produit plus de vins que toute l’Australie.

Une grande partie des vins siciliens est produite par des coopératives, mais fort heureusement  depuis des années déjà les rendements ont été modifiés dans le but de créer des vins aux caractères confirmés et à l’identité typiquement sicilienne.

Un nombre de plus en plus important de domaines privés s’applique à créer des grands vins d’excellente qualité.

Ma tâche est de promouvoir le travail de ces viticulteurs qui, ces vingt dernières années, ont fait des efforts considérables et ont pu valoriser la diversité des cépages parfaitement adapté au climat sicilien

Un vrai plaisir pour moi est de rencontrer ces producteurs privés qui gèrent tout le processus, ces passionnés de la terre et de la vigne me font partager des moments agréables…

 

Les cépages

Les cépages internationaux sont biens présents tels le Chardonnay, Sauvignon Blanc, Cabernet Sauvignon, Pinots, Syrah, Merlot etc… Sans oublier les cépages insulaires.

Bien entendu nous parlerons ici principalement des cépages autochtones typiquement siciliens que sont selon une étude de la Région Sicilienne ;

Cépages autochtones dit d’intérêt régional :

Cataratto, Frappato, Grecanico, Grillo, Inzolia, Nero d’Avola, Nerello Mascalese

Cépages autochtones dit d’intérêt local :

Albanello, Alicante, Carricante, Corinto, Damaschino, Perricone, Malvasia di Lipari, Minella bianca, Moscato bianco, Nerello cappuccio, Nocera Zibibbo.

 

Aujourd’hui les vins de Sicile sont présents sur les meilleures tables du monde

 

Réservez sur votre table la place que méritent ces vins…

Contactez-moi pour plus d’infos ou une offre de prix.

Cliquez ici pour me contacter !

Commentaires récents

Météo Palerme © meteocity.com